CULTURE DEGUSTATION HUMEURS

Quel sommelier Meilleur Ouvrier de France ?

La finale du concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France » pour le métier de sommelier aura lieu les 30 Septembre et 1er Octobre au Château Fonscolombe au Puy-Sainte-Réparade (13610). Ce sera l’aboutissement d’un long parcours pour les 9 candidats retenus sur les 97 sommeliers inscrits  entre Octobre 2016 et Mai 2017. Restera ensuite la cérémonie de remise des médailles en 2019 pour ceux qui seront distingués !

Meilleur Ouvrier de France, un concours valorisant l’excellence

Le Concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France »  se donne pour mission de valoriser l’excellence professionnelle. Pour cette 26 ème édition, ce sont 2 950 candidats qui étaient inscrits au 31 Mai 2017 dans le cadre de très nombreux métiers représentés (170 sur les 232 classes existantes). La sommellerie y était représentée par 97 candidats en Classe 3, dans le Groupe 1 des métiers de la restauration et de l’hôtellerie.

Le concours Sommellerie

Après les inscriptions au concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France », qui avaient lieu du 24 octobre 2016 au 31 mai 2017, les 97 sommeliers candidats ont du affronter les épreuves qualificatives en janvier 2018 à Montpellier. Neuf d’entre eux se sont vus retenus pour la suite de ces épreuves.

Cette année, les épreuves finales et les évaluations de ces neuf candidats ayant été qualifiés vont avoir lieu les 30 septembre et 1er octobre. A eux de tenter de se distinguer par l’obtention du titre diplômant « Un des Meilleurs Ouvriers de France », gage de leur expertise, lors de la finale du Concours pour le métier de Sommelier.

Des épreuves pointues

Au programme de nombreuses vérifications de connaissances et notamment :

  • une épreuve écrite de dégustation visant à reconnaitre les produits, identifier leurs caractéristiques par l’analyse sensorielle, les décrire et les analyser.
  • une épreuve écrite de connaissances professionnelles (gestion financière, commerciale et logistique).
  • une épreuve écrite de connaissance du monde viti-vinicole (connaissance du vignoble, connaissance visuelle de la culture viti-vinicole française et internationale)
  • une épreuve écrite de réflexion sur le vignoble français et mondial : connaissance du vignoble, analyse de la situation viti-vinicole, française ou mondiale
  • une épreuve pratique d’accords mets et boissons : analyse d’un produit, identification des caractéristiques des produits par l’analyse sensorielle, sélection de la meilleure combinaison mets et boissons Description visuelle, olfactive et gustatives des produits. Justification de ses choix, pertinence du vocabulaire et formulation.
  • Épreuve de pratique professionnelle en situation : service et connaissances des boissons, maitrise des techniques de service et des produits servis, organisation du travail, gestion et connaissances des denrées.
  • Épreuve de maîtrise commerciale :aAnalyser du développement commercial en tenant compte de l’analyse produit, professionnalisme dans l’échange, adaptabilité du discours, structure de l’argumentaire, concrétisation de la vente.
  • Épreuve de service en situation réelle : service en salle de restaurant, maitrise des techniques de service, points clés de la technique et des règles de service.
  • Gestion des denrées. / 10 Organisation du travail. Gestion de l’espace, choix du matériel, coordination de son travail et management / 35 Accueil et communication Gestion des clients et de leurs objections / 20 Conseil et accords mets et vins /15

Le COET-MOF (Comité d’organisation des expositions du travail)

Le concours est organisé par le COET-MOF (Comité d’organisation des expositions du travail), association 1901 qui a reçu la délégation de l’Éducation Nationale pour son organisation. C’est un diplôme d’État classé depuis 2001 au niveau III de la nomenclature des niveaux de formation (soit l’équivalent du BTS, du DUT ou de la fin du premier cycle de l’enseignement supérieur). Il est le seul diplôme délivré par l’Éducation nationale dont le référentiel métier (critères permettant de juger l’excellence) est établi par les professionnels eux-mêmes.

Peut se présenter toute personne âgée de 23 ans minimum à la date de fin des inscriptions. Les épreuves du « concours un des meilleurs ouvriers de France » conduisent à l’attribution d’un diplôme d’État délivré par le ministère de l’Éducation nationale, classé au niveau III (équivalence BTS, DUT). Le lauréat « Un des Meilleurs Ouvriers de France » est bien un des Meilleurs Ouvriers de France et non pas « le » Meilleur Ouvrier de France.

Le concours en quelques chiffres

  • 1925 : organisation du 1er concours
  • 9 006 diplômés depuis 1925
  • Entre 1 800 et 2 000 MOF en activité à ce jour
  • Près de 200 lauréats par promotion
  • 23 ans : âge minimum des candidats à la date de fin des inscriptions
  • 37 ans : âge moyen des candidats
  • De 8 à 15 ans de métier : expérience moyenne des candidats
  • 232 : nombre total de métiers représentés dans les 17 groupes
  • 3 ans : temps écoulé entre chaque session.


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales