BORDEAUX HUMEURS VIN

Le Millésime 2015 par Dany Rolland

Le Millésime 2015 par Dany Rolland

Dany Rolland dit avoir bien vécu ce millésime 2015 qui s’est bien présenté du début à la fin, même s’il n’était pas toujours écrit comme du papier à musique ! Une très belle année avec une belle floraison rapide, avec une belle évolution ensuite liée à un mois de juillet exceptionnellement beau et chaud. C’est d’ailleurs cet été historiquement chaud qui a fait dire à tous, notamment hors du milieu du vin, que le millésime allait être beau !

Une très belle année !

2015, c’est une belle floraison tout d’abord, rapide et homogène permettant déjà d’augurer d’un potentiel qualitatif intéressant. Le mois de juillet historiquement chaud, qui commençais à créer un stress hydrique, aura été favorable aux terroirs argilo-calcaires et au merlot. Et le mois d’aout pluvieux aura permis de débloquer la véraison, avec septembre et son été indien dans la fraicheur des nuits pour une bonne fin de véraison et la fin de maturation des baies.

Dany Rolland partage sa vision du millésime 2015

Beau parce que chaud et sec puis pluvieux

La réussite du millésime sera liée à la fois au temps beau et chaud de juillet et tout autant à l’humidité du mois d’aout où les pluies, souvent importantes, ne sont pas forcément restées dans les terroirs, à la fois du fait des débits importants et aussi notamment dans ceux naturellement drainés tels les coteaux argilo-calcaires du Libournais : Fronsac, Saint-Emilion, …

Des vendanges à la carte

Une fin de véraison dans de bonnes conditions et un bel été indien auront fait le reste, amenant les baies de raisins jusqu’aux vendanges qui auront pu être faites à la carte, en fonction de chaque parcelle. Dany Rolland parle d’une précocité historique à fin septembre sur une parcelle de Château Fontenil où les raisins présentaient alors une maturité optimale sur une très vieille vigne.

Les vins du millésime 2015

Des vins aux très beaux fruits, ronds aux tanins soyeux, où il fallait parfois, au moment des vinifications, chercher le milieu de bouche pour avoir une belle évolution harmonieuse en bouche. Des macérations qui le permettait, de belles réussites sur le merlot et aussi le cabernet franc. Des vins dans l’harmonie. Chaque terroir aura pu imprimer sa personnalité. Et de conclure : « On signerait tous les ans pour avoir un millésime de cette qualité ! » .


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales