BORDEAUX HUMEURS LES GENS DU VIN

Sylvie Plomby, femme de la mode devenue femme du vin

Sylvie Plomby, femme de la mode devenue femme du vin

Sylvie Plomby a pris le virage il y a 4 ans. A 40 ans, elle décide de passer de la mode à la gestion de la propriété familiale, le Château Le Lau, en appellation Graves de Vayres. Elle reprend des études (en oenologie), apprend la vigne aux côtés de son directeur technique et entreprend la conversion en bio du domaine familial. Invitation à découvrir cette nouvelle viticultrice dont l’allure frêle cache une vraie détermination pour son vignoble.

Un changement de cap vers la vigne et le vin

D’origine libournaise, Sylvie Plomby fait ses débuts dans le secteur de la mode sur Bordeaux puis ce sera Paris, puis Londres. A 40 ans, changement de cap professionnel : elle décide de rejoindre la propriété viticole familiale en appellation Graves de Vayres que ses parents ont achetée en 1988 à Arveyres.

Gros challenge pour elle qui va reprendre des études en passant un diplôme d’oenologie et dégustation reconnu dans le milieu du vin, le DUAD à l’ISVV.

Sylvie Plomby

L’acquisition des connaissances de la viticulture

La vigne, elle va l’apprendre sur le terrain aux côtés du responsable technique qu’elle engage pour la seconder. Et ce sera la conversion en bio avec en ligne de mire le but ultime, la bio-dynamie. Ce qui la ravit aujourd’hui dans son nouveau métier : suivre son terroir de graves et son vignoble au plus près, pour qu’ils soient créateurs de grands vins.

Sylvie Plomby, viticultrice au Château Le Lau


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales