BORDEAUX HUMEURS VIN

Ce sera « La Cité du Vin »

Ce sera « La Cité du Vin »

Un nouveau nom, un nouveau logo, des équipes qui s’affairent pour mettre la dernière main et peaufiner ce qui sera l’événement bordelais de 2016 : l’ouverture de « La Cité du Vin » … Et d’ici là, non seulement un nouveau nom et un nouveau logo, mais également, les prestataires marchands de la Cité du Vin, restaurant et cave, une boutique souvenirs, un ticket d’entrée à 20 euros et beaucoup d’autres choses ….

Une Cité du Vin voulue internationale

Ne m’appelez plus jamais « Cité du vin et des Civilisations ». Tel est le message que nous envoie ce grand navire du vin amarré le long de la Garonne en aval de la ville de Bordeaux, au niveau des bassins à flots. Son nom a en effet été simplifié pour une meilleure appréhension par les touristes du monde entier. Ce sera « La Cité du Vin », l’idée de civilisations et de cultures étant maintenant déclinée en message secondaire : « un monde de cultures ».

« Ce n’est ni un musée, ni une cave, pas un parc à thème mais un lieu d’échanges et de vin à forte connotation culturelle : cité est le meilleur terme pour le définir », indique Philippe Massol, Directeur du projet.

Bordeaux et sa Cité du Vin, un monde de cultures

Un logo qui reprend les lignes architecturales

Chacun avait bien compris depuis le début du projet architectural mené de main de maître par l’agence X-TU (Anouk Legendre et Nicolas Desmazières), que cette belle architecture contemporaine aux formes rondes, élégantes et majestueuses deviendrait à la fois non seulement un repère dans le paysage bordelais, mais sûrement le signe de reconnaissance de la marque « Cité du Vin ».

Et bien c’est fait ! Le logo de la « Cité du Vin » reprend bien le design des architectes, tout en lui donnant une résonance sur un territoire viticole proche (quand il s’agit du Bordelais) et plus lointain avec l’imaginaire des territoires viticoles internationaux, les lignes graphiques de la tour de la Cité se transformant en une évocation de rangs de vignes.

Les activités marchandes de la Cité du Vin

De même, les appels d’offre ont trouvé preneurs. Le groupe Arom sera en charge de l’exploitation des espaces de restauration et de même de la cave à vins, en partenariat pour le restaurant « Le Septième Ciel » au 7ème étage, avec Nicolas Lascombes, restaurateur bordelais, et avec Régis Deltil, caviste installé à Pessac (Vinimarché), pour la cave à vins installée au rez-de-chaussée, dans une salle arrondie de 4 mètres de haut, comme une immense bibliothèque permettant de mettre en scène les vins de près de 90 pays. le restaurant, quant à lui sera panoramique et ses prix devraient se sitier autour de 18-20 euros le midi.

La Cité du Vin « marchande », ce sera aussi une boutique souvenirs, gérée directement par la Cité du vin, avec verres, carafes, textiles autour du vin et du monde du vin….

La Cité du Vin de Bordeaux

Une Cité du Vin immersive

Avec un prix d’entrée à 20 euros, le visiteur aura accès à un parcours modulaire multimedia et immersif dans l’histoire et le monde du vin.« Nous nous situons entre l’univers du musée et celui du parc à thème, avec le mot d’ordre de satisfaire le grand public. » indique Olivier Kollek, Directeur Marketing de la Cité. « Plus on s’élèvera dans les étages du bâtiment, plus on ira dans la lumière. » Le visiteur pourra ainsi déguster un verre de vin, au sein du belvédère du huitième étage (à 55 m de haut, vue à 360° sur Bordeaux).

Une Cité du Vin ouverte sur les vignobles

Le départ vers les vignobles se fera entre autre à partir du ponton de 90 mètres sur la Garonne : une commercialisation de pass assurée par l’Office de Tourisme de Bordeaux.

Une Cité du Vin, « monde de cultures », mais seulement en 2017

Si la notion de civilisations a disparu de son nom, et si la notion d’un « monde de cultures » est décliné secondairement, il en sera de même de la culture au sein de la cité, qui n’y aura droit (de Cité) qu’en 2017. Des expositions culturelles doivent en effet y être organisées à partir de la deuxième année de vie du projet, notamment au premier étage affecté principalement pour des activités culturelles, au travers de trois expositions temporaires par an. Le deuxième étage comprendra quant à lui une partie multimédia importante.

Quelques chiffres :

  • Hauteur : 55 mètres
  • Nombre de panneaux de couverture : 2500
  • Ecailles de verre : 650
  • Date d’ouverture : 1er Juin 2016
  • Inauguration officielle : 2 Juin 2016
  • Personnel : ce seront 150 personnes qui seront utiles pour faire vivre la Cité du Vin (salariés et entreprises sous-traitantes de la sécurité et de l’entretien),
  • Investissement : 50 M€
  • Coût de l’aménagement : 31 M€
  • 450.000 : nombre annuels de visiteurs payants attendus (Ticket entrée 20 €).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales