HUMEURS VIGNE VIN

Le millésime 2015 en Bordelais, Provence et Beaujolais

Qualifié de « magnifique » par le Bordelais, « très grand » pour le Beaujolais et d’idéal et exceptionnel par la Provence, ce millésime 2015 vient à point réjouir les viticulteurs de ces différentes régions viticoles, même si la quantité espérée pourrait ne pas toujours être au rendez-vous, chaleur et sécheresse de juillet obligent … 

Un très grand millésime du Beaujolais

A l’Interprofession du Beaujolais, on n’en revient pas de ce beau millésime 2015 : ‘ »De mémoire de vigneron, on n’a jamais vu une telle maturité en Beaujolais ». Seuls les volumes un peu faibles viennent modérer cet enthousiasme : autour de 600.000 hl estimés à ce jour soit environ 20% de récolte en moins par rapport à 2014, du fait de la sécheresse de l’été. Mais le vigneron de Beaujolais ne pouvait sans doute pas tout avoir, et la chaleur, et le beau temps, et des volumes plus généreux.

Car soleil et chaleur ont bien été au rendez-vous sur cet été 2015, aboutissant au moment des vendanges à « un état sanitaire proche de la perfection », les quelques précipitations du mois d’août ayant permis une belle reprise de maturation « dans d’excellentes conditions ».

vendanges 2015

Les vendanges ont ramené aux caves des raisins pas très gros, avec des peaux épaisses et une maturité optimale qui a autorisé des extractions de couleur inattendues, des degrés naturels élevés et qui permet d’espérer de belles structures liées aux tanins bien mûrs. Un millésime 2015 qui augure déjà des plus grands que le Beaujolais a pu connaître !

La Provence a presque fini de vendanger son millésime 2015

Pour les zones les plus tardives des appellations provençales (Côtes de Provence, Coteaux d’Aix-en-Provence et Coteaux Varois en Provence), la cueillette des raisins du millésime 2015 se termine. Là aussi, l’Interprofession des vins de Provence indique que « Les conditions météorologiques qui ont accompagné la récolte 2015 ont été idéales » avec un état sanitaire des raisins exceptionnel, laissant espérer un millésime 2015 de très belle qualité.

Seul ombre (légère) au tableau, tout comme en Beaujolais, les prévisions de volume de récolte 2015 annoncent une baisse de près de 8% par rapport à la récolte 2014, avec une estimation de récolte de 1.275.000 hectolitres.

Millésime 2015 : Bordeaux annonce un « millésime magnifique »

millésime 2015

Après les vendanges de blancs (les crémants d’abord, puis les blancs secs), ce sont les vendanges des rouges qui ont mis les vendangeurs dans les rangs de vignes depuis le 20 septembre. En volume, les estimations annoncent une récolte en blanc déficitaire par rapport à 2014, notamment due au sauvignon, et a contrario des volumes proches de la normale pour les vins rouges (selon les estimations du Ministère de l’Agriculture, +2 % par rapport à 2014). « C’est une hérésie de se prononcer sur des volumes, on est incapable de savoir les quantités avant que la vendange ne soit rentrée. » indique Bernard Farges, président du CIVB.

La qualité quant à elle, que ce soit en blanc ou en rouge s’annonce « très belle » : selon les uns ou les autres, reviennent les termes de « magnifique », et de « très grand millésime ». Ce qui ressort des raisins déjà rentrés en chais, ce sont des peaux épaisses (qui vont pouvoir apporter une belle structure et de l’élégance aux vins du millésime 2014), et de belles extractions de couleurs. Stephan von Neipperg, propriétaire de La Mondotte et du Château Canon La Gaffelière s’exclamant même « les jus ont une couleur très noire après 12 heures de macération, je n’ai jamais vu ça ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales