BORDEAUX HUMEURS LES GENS DU VIN

Jacques Blouin : un grand homme du vin s’en va !

Jacques Blouin : un grand homme du vin s’en va !

C’est avec émotion et tristesse que le monde du vin a appris le décès de Jacques Blouin, survenu le 18 juin 2015, dans sa 76 ème année. Grand Homme du vin, proche d’Emile Peynaud, œnologue connu pour ses nombreux travaux et livres sur le vin, il était aussi un homme affable, discret et généreux.

Une vie autour du vin et de la dégustation

Jacques Blouin, un grand homme du vinPetit-fils et fils de vignerons, ingénieur agricole (Docteur-ingénieur – Bordeaux, 1966), œnologue (élève de Jean Ribéreau-Gayon et d’Émile Peynaud), il a dirigé pendant trente ans le Service Vin de la Chambre d’agriculture de la Gironde (1970-1999). Il a poursuivi une activité d’audit et de conférences dans une dizaine de pays et animé pendant dix ans deux concours internationaux de vins.

Il a ainsi accompagné l’organisation du Concours des Vins de Bordeaux et, de même, celui des Citadelles du Vin, durant 10 ans, comme Commissaire Général en transmettant son expérience, sa passion pour la dégustation, son amour des vins, sa convivialité, sa joie et son humour.

Un auteur expert animé par l’amour du vin

Jacques Blouin était un expert du vin qui voulait partager ses connaissances sur le vin. Il est un livre que tout professionnel du vin connait. C’est « Le Gout du Vin, Le grand livre de la dégustation » d’Emile Peynaud et Jacques Blouin. Ecrit avec Emile Peynaud, il a régulièrement été ré-édité depuis sa première édition en 1980 qui fût à l’époque un événement, expliquant les mécanismes de perception des goûts et des odeurs, et englobant les types de consommation et les types de vins disponibles, en France et dans le monde. Jacques Blouin poursuivait ainsi la collaboration débutée avec Emile Peynaud en 1960, avec toujours le même objectif : aider chacun à mieux comprendre les vins d’aujourd’hui pour mieux les goûter, et apportant son expérience pratique de l’œnologie, de la dégustation, de l’organisation de concours internationaux acquise dans tous les vignobles du Bordelais et du monde entier.

On pourrait citer tout aussi bien « Le Dictionnaire de la vigne et du vin« , écrit en solo par Jacques Blouin : à partir de plus de 500 termes, ce dictionnaire viti-vinicole permet de comprendre la vigne et le vin au travers de définitions, explications, contextes, conditions particulières de production, figures…, chaque terme étant expliqué et connecté dans une approche à la fois viticole, oenologique, économique et gustative.

Et c’est sans parler de ses nombreux autres ouvrages : Le SO2 en oenologie, Analyse et composition des Vins, Comprendre le vin (écrit avec Nadine Cruège), Connaissance et travail du vin (écrit avec Emile Peynaud), Maîtrise des températures et qualité des vins (écrit avec Jean-Michel Maron) et multiples autres travaux publiés …

Et pour évoquer sa mémoire, il n’est que de citer la dernière phrase de son ouvrage (co-écrit avec Emile Peynaud) « Découvrir le goût du vin » :  » C’est avec le vin et sa dégustation que l’homme peut apprendre la façon civilisée de boire, donc de vivre« .

Vidéo : Extrait d’une vidéo de l’INA du 6 mai 1988 sur le Concours des vins à la Foire Internationale de Bordeaux : Interview de Jacques BLOUIN, alors Chef du service des vins de la Chambre d’agriculture à propos de la qualité et renommée de ce concours. Images d’archive INA (Institut National de l’Audiovisuel).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales