COGNAC ECONOMIE-MARKETING HUMEURS

Lalique habille d’Eté le cognac Hardy

Lalique habille d’Eté le cognac Hardy

Quelques jours avant le 21 juin, les cognacs Hardy annonçaient déjà l’été lors de Vinexpo, avec leur très belle carafe Lalique « L’Eté ». Fruit d’une collaboration débutée avec la cristallerie en 2012 avec une carafe « Le Printemps » sortie en 2013, cette deuxième création explose avec élégance dans la lumière du soleil de l’été.

Avant « L’Eté », « Le Printemps »

Une carafe au superbe bouchon sculpté : c’est la première création imaginée par la cristallerie Lalique pour la collection des Saisons des Cognacs Hardy. La carafe  » Le Printemps » accueille un assemblage de petits lots de Grande Champagne sélectionnés par Armand Hardy à la fin de la Seconde guerre mondiale. Un cognac rare : la série Printemps a été diffusée à 400 exemplaires.

Une stratégie en adéquation avec la devise de la maison Hardy « haute couture for cognac ». Après une belle collection de carafes signées Daum et Baccarat, c’est maintenant une collaboration avec Lalique !

Lalique fait Le printemps pour les Cognacs Hardy

Des eaux de vie quasi-centenaires pour une carafe d’exception

C’est une carafe solaire que Lalique a imaginé pour les Cognac Hardy qui confirment avec « L’Eté » leur volonté de s’inscrire dans le grand luxe et dans une collection.

Deux ans après la création de la carafe « Le Printemps », la maison Hardy poursuit sa collaboration avec la cristallerie Lalique, avec cette fois-ci une carafe qui rayonne des mille feux de l’été, toute en élégance et charme, un bouchon cep de vigne taillé dans un cristal ambre illuminant le cognac qu’il enferme.

La carafe L'été de lalique pour la Maison Hardy

Car c’est un élixir d’exception que cette magnifique carafe abrite : un cognac constitué de six eaux-de-vie presque centenaires de Grande Champagne soigneusement isolées par Armand Hardy entre 1919 et 1940, dans un assemblage réalisé dans la précision par le maître de chai à la recherche de notes gourmandes où dominent le miel, la cannelle et l’abricot …

Cadette de la collection de quatre carafes d’exception sous la signature Lalique, « L’Eté » avec sa flamboyance laisse la part belle à l’imagination quant à « L’Automne » et « L’Hiver ». Rendez-vous est donné dans deux ans pour dévoiler les mystères de « L’Automne ».

Une oeuvre d’artiste à prix de collectionneur

Ambassadeur de la marque, Bénédicte Hardy, 5ème génération familiale, conte comment elle s’était vue essuyer un refus de la part de Marie-Claude Lalique qui ne souhaitait pas que les carafes Lalique contiennent de l’alcool. Elle apprécie d’autant plus la collaboration avec Silvio Denz, le Président de LALIQUE, qui a su comprendre l’intérêt partagé des deux entreprises avec ces créations de carafe qui visent à magnifier par un contenant d’exception un cognac recherché des amateurs. Cette œuvre d’art a été réalisée à la main dans les ateliers de Lalique, à Wingen sur Moder, en Alsace.

Pour les amateurs et collectionneurs qui sont déjà en possession de la carafe « Printemps », en attendant « L’Automne », puis « L’Hiver », il faut savoir que cette série de « L’été » a été limitée à 400 pièces, et que chaque carafe peut être acquise pour un prix de 12 500 euros.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales