BORDEAUX HUMEURS VIN

Florence de la Filolie : 2014, le millésime de la patience

Florence de la Filolie : 2014, le millésime de la patience

Pour Florence de la Filolie, propriétaire avec son mari du Château Laniote, Grand Cru Classé dont elle assure la responsabilité technique en tant qu’œnologue, 2014 aura été le millésime de la patience ! La dégustation des vins lui prouve aujourd’hui que sa patience a été récompensée.

Une lente maturation

2014 aura représenté un cycle végétatif assez long du fait de l’été relativement frais et humide. Le métabolisme de la vigne a continué à fonctionner tout l’été, quand habituellement, au mois d’août, la vigne se met en réserve, accumulant sucres et polyphénols dans les baies de raisin. En 2014, la vigne continuait à pousser, à donner des feuilles jusqu’en septembre, avec une mise en réserve tardive dans les raisins.

Une arrière-saison qui a permis l’attente

La chance aura été d’avoir une très belle arrière-saison en septembre et octobre qui a permis à l’accumulation dans les raisins des composés phénoliques et des arômes fruités de se faire très doucement, lentement.

Le millésime 2014 vu par Florence de la Filolie

L’envie de vendanger était là mais la vigne n’avait pas terminé sa maturation. Et l’été indien de 2014 a autorisé la patience que les viticulteurs ont du avoir alors pour se retenir d’intervenir et laisser la vigne terminer sa lente maturation.

Le résultat : des vins aromatiques aux tanins soyeux

Le résultat de cette patience est là : beaucoup de fruit, une belle qualité de tanins très soyeux qui devraient augurer d’un bon vieillissement.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales