ECONOMIE-MARKETING HUMEURS LANGUEDOC-ROUSSILLON VIGNE

Notre-Dame-des-Anges, future appellation viticole ?

L’Association des Vignerons du Centre Var repose sur l’ambition d’une poignée de vignerons qui a le souhait de créer une dénomination géographique complémentaire pour leur territoire, au sein de la région viticole des Côtes de Provence : la dénomination Notre-Dame-des-Anges, en complément de l’AOC Côtes de Provence.

Une association pour un projet d’appellation plus « délimitée »

Cette association, créée en août 2010 dans le but de faire reconnaître auprès des pouvoirs publics un territoire, le terroir « Centre Var » nommé « Notre-Dame des Anges », regroupe à l’heure actuelle des vignerons, caves coopératives et caves particulières, et est présidée par Jean-Pierre Daziano, viticulteur en cave particulière sur la commune des Mayons.

Pour l’Association des Vignerons de Notre-Dame-des-Anges, le but est de mettre en avant les spécificités de ce terroir des Côtes de Provence en créant une dénomination géographique complémentaire pour les vignerons de la vallée des Maures.

Le territoire concerné par le projet

Le projet de dénomination « Côtes de Provence- Notre-Dame-des-Anges » concerne les communes présentes dans le bassin central de la Dépression Permienne : Les Arcs-sur-Argens, Taradeau, Vidauban, La Garde-Freinet, Le Cannet des Maures, Le Luc-en-Provence, Les Mayons , Gonfaron, Pignans et Carnoules.

Des spécificités et des choix - 26355371.jpg

Encadré par le liseré rouge, le périmètre de la dénomination inclut les communes de Carnoules, Pignans, Gonfaron, Les Mayons, La Garde-Freinet, Le Cannet-des-Maures, Le Luc, Taradeau, Les Arcs et Vidauban. (Repro DR)

Un lieu unique : Notre-Dame-des-Anges

La chapelle de Notre-Dame-des-Anges, lieu de culte connu depuis des siècles, dépendait au moyen-âge de l’Eglise collégiale de Pignans qui possédait des domaines viticoles. Située à plus de sept cents mètres d’altitude, en surplomb du massif des Maures, son nom pourrait bientôt  devenir celui d’une dénomination géographique complémentaire d’une appellation d’origine d’ici quelques années.

La Chapelle de Notre-Dame-des-Anges

La reconnaissance d’un terroir et d’une démarche collective

C’est en effet une démarche de longue durée qui a été entreprise par les viticulteurs de la région. Un projet débuté en 2005 pour un aboutissement prévu vers 2017-2018. Jean-Pierre Daziano, président de l’association des vignerons de Notre-Dame-des-Anges, se réjouit de cette aventure humaine, fédérant toutes les familles de la viticulture, caves coopératives et vignerons indépendants, avec le souhait d’avancer dans le cadre d’une démarche exigeante et de long terme dans le même but, améliorer la qualité des vins et mettre en avant les spécificités de ce terroir.

Celles-ci  existent bien tant au niveau géologique, les sols étant constitués de grès permiens, de sables fins, de terrasses alluviales anciennes et de schistes des Maures. La zone délimitée est plutôt continentale : chaude et sèche en été, fraîche en hiver, avec un écart de températures le plus important de l’appellation côtes de Provence.

La Commission d’enquête de l’INAO est au travail

C’est un gros dossier qui a été déposé dans les services de l’INAO en 2013, dont le futur cahier des charges de l’appellation. Approuvé déjà par le Comité Régional INAO, puis le Comité National, cela a permis la désignation d’une Commission d’Enquête.

Il reste encore du travail, ce qui permet aux membres de l’Association d’espérer un aboutissement pour 2017-2018.

D’autres dénominations géographiques complémentaires

La dénomination « Notre-Dame-des-Anges » ne serait pas la première à être adjointe à l’appellation Côtes de Provence, qui en compte déjà quatre autres : celle de Sainte-Victoire, la première à avoir existé dès février 2005 dans le Var et les Bouches-du-Rhône, celle de Fréjus, en août 2005, celle de La Londe en 2008 et celle de Pierrefeu en 2013.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales