ECONOMIE-MARKETING

Consommation de spiritueux en France : moins et mieux

Avec une consommation française de spiritueux en baisse de plus de 3% en 2013, et une hausse des ventes en valeur de +0.9 %, le marché monte en gamme, pour un secteur atomisé composé majoritairement de PME (environ 200 entreprises) qui emploient 100.000 personnes (en emplois directs et indirects) en France.

Une situation différentielle selon les circuits de distribution

Les ventes en G.D. (Grande Distribution), avec 80% des volumes vendus, sont en repli de 2%. Mais c’est une légère hausse (0.9%) pour les ventes en valeur en GD  (4,4 milliards d’euros).

En ce qui concerne le secteur CHR (Cafés-Hôtels-Restaurants) et ses 146.000 établissements, la consommation de spiritueux en croissance de près d’1%. Une explication avancée par Sylvie Hénon-Badoinot, la Présidente de la Fédération des Spiritueux, est la valorisation liée à la distinction de « Meilleur Ouvrier de France » qui s’applique depuis deux ans aussi aux barmen, avec le retour des liqueurs comme la Chartreuse ou la Bénédictine utilisées dans des cocktails traditionnels.

Stabilité de la consommation

Le secteur connait une consommation de spiritueux relativement stable depuis un demi siècle, avec en 2012 une consommation de 2,7 litres par an et par personne (2,9 litres en 1961).

A l’export en revanche, c’est une baisse en volume (-3,9% au niveau mondial, -12% pour la Chine), mais aussi en valeur ( -1,1 % avec 3,5 milliards d’euros ai niveau mondial, -20% en Chine). Cette situation est difficile pour les producteurs, notamment de Cognac, du fait de la lutte anti-corruption en Chine.

Si une partie du Chiffre d’Affaires avec la Chine est sans doute perdu, pour la Présidente de la Fédération des Spiritueux, de nouveaux marchés sont à conquérir, tels que l’Afrique.

Les chiffres du secteur

  • 2 000 micro-distilleries produisant moins de 10 000 hl par an, 600 millions de litres produits
  • en France
  • 2ème poste excédentaire de la balance commerciale (vins et spiritueux) avec 426 millions de litres exportés
  • Plus d’1 million de visiteurs annuels (spiritourisme) sur plus d’une centaine de sites de production de spiritueux ouverts au grand public, en métropole et en outre-mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales