ECONOMIE-MARKETING HUMEURS

Les tendances de la consommation mondiale de vins : les USA premiers

Après les données d’avril publiées sur la stabilisation des surfaces viticoles (7436 mha – milliers d’hectares) et l’augmentation de la production mondiale de vin (278,6 Miohl-millions d’hectolitres), l’OIV vient de présenter les évolutions relatives au marché des vins 2013 : consommation et échanges de vin. La consommation mondiale de vins en 2013 enregistre une légère baisse (238.7 Miohl), les Etats-Unis deviennent le premier marché intérieur mondial en volume, et enfin une estimation de faible production de vin dans l’hémisphère sud en 2014.

Consommation mondiale de vin : aucune reprise en vue

La consommation mondiale de vins 2013 baisse de 2.5 Miohl (Millions d’hectolitres) par rapport à 2012, avec 238.7 Miohl. Cette baisse globale s’explique par une baisse de consommation des pays traditionnellement producteurs : de 2,1 Miohl en France (28.1 Miohl de vins consommés), en Italie de 0,8 Miohl (21.7 Miohl) ainsi qu’en Espagne de 0,2 Miohl (9.1 Miohl).

Mais il en est de même en Chine où la progression rapide de la consommation des dernières années, marque un coup d’arrêt avec une régression de 3.8% (16,8 Miohl en 2013 contre 17.5 Miohl en 2012.

Les Etats-Unis quant à eux deviennent le premier marché intérieur mondial en volume avec une consommation de 29.1 Miohl de vins consommés (hors vermouth et vins spéciaux).

Les pays d’Amérique du Sud (Argentine, Chili et Brésil), l’Afrique du Sud et la Roumanie enregistrent quant à eux une progression de leur consommation de vin par rapport à 2012.

Une valorisation des exportations

Avec des exportations dont la valeur est en croissance et une baisse des volumes de vin exportés, le constat est une valorisation des vins exportés en 2013. Si la baisse de la production 2012 est partiellement responsable de la diminution des volumes exportés en 2013 (-2,2%), on assiste cependant en effet, à une augmentation de la valeur des échanges mondiaux (+1,5% en 2013) pour atteindre 25,7 Mrd d’euros.

Les vins embouteillés et les vins effervescents représentent la grande majorité du commerce mondial du vin en valeur, soit 71% pour les vins tranquilles (18,3 Mrd d’euros) et 17% pour les vins mousseux (4,3 Mrd d’euros).

 Faible production de vin prévisible dans l’hémisphère sud en 2014

Les premières estimations de production de vin dans l’hémisphère sud laissent prévoir pour 2014 une réduction d’environ 10% par rapport à 2013, dans une fourchette comprise entre 49 et 53 Miohl.

Abréviations :
mha : Milliers d’hectares
Mha : Millions d’hectares
mhl : Milliers d’hectolitres
Mhl ou Miohl : Millions d’hectolitres
Mrd : milliard


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales