CULTURE ECONOMIE-MARKETING HUMEURS

Le vin devenu élément du Patrimoine Culturel Français

Enfin ! Et pourtant ce n’était pas gagné. C’est au Sénat, et principalement au Sénateur Courteau, que la viticulture doit ce pas de géant dans la reconnaissance du vin comme « Element du Patrimoine Culturel Français » ! Et cela, à quelques jours de la décision de la Cour d’Appel de Versailles jugeant (pour la 2 ème fois) que la campagne publicitaire des vins de Bordeaux de 2005, qui mettait en scène vignerons et négociants, ne contrevenait pas à la loi.

Un amendement voté pour une véritable avancée

L’amendement déposé notamment par le Sénateur Courteau, mobilisé depuis longtemps sur le sujet, est passé au Sénat dans la nuit de vendredi à samedi, permettant au vin de devenir « Element du Patrimoine Culturel, Gastronomique et Paysager de la France ».

C’est à l’occasion de l’examen du projet de loi d’avenir de l’agriculture, déjà adopté en première lecture à l’Assemblée Nationale, que le Sénat a reconnu que le vin appartient au Patrimoine culturel National.  Dans la journée, les sénateurs ont en effet adopté à l’unanimité un amendement de Roland Courteau reconnaissant que «le vin, produit de la vigne, et les terroirs viticoles font partie du patrimoine culturel, gastronomique et paysager de la France».

Roland Courteau, un sénateur aux avant-postes de la défense du vin

Le sénateur de l’Aude a suscité les applaudissements de ses collègues quand, parlant du vin, il a déclaré : «Le vin exprime un patrimoine vivant, il fait partie du patrimoine culturel, littéraire mais également gastronomique, paysager, architectural, matériel, économique et social, aussi bien sûr avec des centaines de milliers d’emplois».

La viticulture française doit cette très belle avancée sur la reconnaissance du vin dans la législation à la ténacité de Roland Courteau et de quelques sénateurs à ses côtés, dont Gérard César (Gironde) et Raymond Couderc (Hérault).

La Commission Economique du Sénat, déjà le 19 février

Cette décision était attendue dans la mesure où la Commission des Affaires économiques du Sénat avait déjà approuvé cet amendement reconnaissant le vin comme partie du patrimoine culturel, gastronomique et paysager français. Ainsi introduit dans l’examen du projet de loi d’avenir pour l’agriculture qui a été débattu en séance publique, il vient d’être définitivement adopté par le Sénat.

Une belle avancée qui satisfait la filière-vin, et une signal plus clair pour l’application des textes réglementaires.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales