BORDEAUX DEGUSTATION HUMEURS VIN

Bordeaux 2013 : Sauternes qu’on aime !

Alors que le millésime 2013 sur le Bordelais souffre le plus souvent d’un certain manque de maturité lié notamment à des vendanges avancées afin d’éviter un développement fulgurant de pourriture, Sauternes qui est souvent le parent pauvre de la visibilité des vins de Bordeaux dans un contexte de demande réduite du marché, devrait bien tirer son épingle du jeu sur ce millésime.

Les conditions climatiques du millésime

Comme ailleurs en France et en Bordelais, les pluies survenant sur la fleur auront été synonymes de coulure entraînant de fait une diminution des volumes.  L’été satisfaisant a été suivi d’un automne doux et humide favorable à un développement précoce et généralisé du botrytis. C’est donc un début des vendanges prometteur que le Sauternais a vécu, passant cependant à côté du millésime exceptionnel dont tous les producteurs rêvent du fait des averses du début du mois d’octobre.

Apres les températures élevées du 22 au 26 septembre qui ont permis un gain rapide de concentration rapide des baies « pourries nobles », les vendanges débutées la dernière semaine de septembre, ont été ralenties par les averses de début octobre, se déroulant entre le 8 et le 25 octobre.

La qualité et la rapidité d’intervention des troupes de vendange auront certainement été essentielles pour la qualité des vins de ce millésime en Sauternais : adaptation d’un jour sur l’autre à la climatologie du moment et sélection liée à l’évolution de la botrytisation des baies et de la concentration.

Un millésime annoncé prometteur en Sauternais

Bien qu’annoncé par les producteurs de l’appellation comme «fringant, vif, marqué par un fruit éclatant et un bel équilibre», les journalistes internationaux qui se pressaient cette semaine dans les différents lieux de dégustation de l’Union des Grands Crus se posaient certainement la question de quels Sauternes ils allaient réellement trouver dans leurs verres, dans un contexte majoritairement « déceptif » sur les autres appellations du Bordelais.

L’élégance du Sauternes 2013 ou quand la fraîcheur devient un atout

A la dégustation, sur les plus belles réussites, on trouve de jolies concentrations et souvent une très belle élégance dans l’équilibre avec la fraîcheur du millésime. Des arômes le plus souvent d’abricot et pêche, fruits blancs, parfois de citrons confits.

La fraîcheur et l’équilibre ainsi obtenu permettent d’augurer d’une garde intéressante, dans l’élégance sans cependant bénéficier de concentrations énormes qui ne sont d’ailleurs pas toujours recherchées par le consommateur. Quelques belles réussites bénéficient de plus de complexité, faisant une différence avec une majorité de crus qui se situent à des niveaux de qualité moyenne sans être décevants.

Les coups de cœur de la rédaction

♥ ♥ ♥

♥ ♥ ♥ : Château Doisy-Daene : Très jolie onctuosité, belle concentration sur des notes abricotés et d’épices. Grand vin au vieillissement.

♥ ♥ ♥ : Château Lafaurie-Peyraguey : Une belle élégance sur la finesse. Des arômes floraux qui viennent se marier avec des notes abricotées et fruits blancs, et des notes de vanille. Très joli !

♥ ♥ ♥ : Château La Tour Blanche : Une belle concentration portée par la fraîcheur. Très beau sur des notes abricotées, une belle complexité sur des notes de fruit blanc et vanille.

♥ ♥ ♥ : Château de Fargues : Bouche superbe sur une belle complexité d’arômes : abricot et d’agrumes confits, épices. Très beau vin au bel équilibre sur la fraîcheur.

♥ ♥ +

♥ ♥ + : Château Doisy-Vedrines : Une belle concentration équilibrée par la fraîcheur, un très belle ensemble sur des arômes abricot-fruits blanc-épices. Très joli !

♥ ♥ + : Château Guiraud : Un joli équilibre sur la fraîcheur, une belle élégance sur des notes de fruits blanc, abricot et notes vanillées

♥ ♥

♥ ♥ : Château d’Arche : Belles notes aromatiques dur l’abricot et les fruits blancs et épices, jolie onctuosité, bel équilibre sur la fraîcheur

♥ ♥ : Château Coutet : Un bel équilibre sur une belle concentration. Joli vin

♥ ♥ : Château Rayne-Vigneau : Joli sur notes abricotés avec un joli équilibre

♥ ♥ : Château Suduiraut : Concentration et onctuosité sur des notes abricotées. Joli vin

♥ +

♥ +  : Château Rieussec : jolie élégance sur des notes de fruits blancs et d’épices

♥ +  : Château Sigalas Rabaud : notes de pêche – abricot, joli équilibre sur la fraîcheur, élégant

♥ + : Clos Haut-Peyraguey : De jolies arômes sur des notes abricotées, une jolie élégance

 ♥

♥ : Château Bastor-Lamontagne

♥ : Château Broustet

♥ : Château de Malle

♥ : Château de Myrat

♥ : Château Filhot

La dégustation a eu lieu à l’aveugle, sur la liste des vins présentés par l’Union des Grands Crus.
Certains vins qui se présentaient mal ce jour là n’ont pas été notés.
Château d’Yquem, Château Climens et Château Raymond-Lafon n’ont pas été dégustés.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales