ECONOMIE-MARKETING HUMEURS VIN

Le Vatican : premier pays consommateur de vin par habitant !

Le Vatican : premier pays consommateur de vin par habitant !

Il était connu que le vin a toujours été présent dans les rites de la religion catholique. The Guardian, dans un article de Paula Cocozza de mardi 25 février, met le projecteur sur des statistiques du Wine Institute de Californie qui démontrent que le Vatican a la plus forte consommation de vin par habitant de tous les pays ! Diverses raisons sont avancées pour expliquer ce phénomène …

Un si petit Etat pour une si grande consommation !

Selon le Wine Institute de Californie (Organisation qui fédère les producteurs de vin californien), c’est 74 litres de vin par habitant qui sont consommés au Vatican chaque année, sur la base des chiffres 2012. Cela fait donc plus de 8 caisses de 12 bouteilles. La question que chacun se pose aussitôt : pourquoi une telle consommation dans ce si petit Etat qui ne ressemble à aucun autre ?

Ces statistiques de consommation de vin prennent en compte les volumes de vin achetés sur un territoire donné. Or si le Vatican compte 836 habitants en 2011, sur 44 hectares, ce sont des millions de visiteurs qui foulent son territoire.

Une consommation liée à l’exercice du culte ?

Paula Cocozza s’est posée la question de savoir si cette consommation anormalement élevée pour un si petit pays, pouvait être liée à l’exercice du culte, notamment avec la cérémonie de la communion célébrée lors de chaque office religieux.

Dans l’exercice du culte de la messe catholique,  les fidèles sont invités à partager le corps et le sang du Christ sous la forme du pain et du vin, lors de la communion. L’Eglise catholique utiliserait, depuis plusieurs siècles, du vin blanc pour la communion au sang du Christ, pour éviter de tacher les linges blancs. Après la communion, le prêtre doit finir le vin consacré, et procéder à une purification des récipients vides pour en éliminer les traces de matière consacrée.

Un chroniqueur de l’hebdomadaire catholique  « The Universe Catholic Weekly », Michael Winterbottom, indique pour sa part que le vin de messe doit être fabriqué à partir de raisin pur « et non mélangé à d’autres substances », selon le Code du Droit Canon.

Il faudrait pouvoir calculer le nombre d’offices célébrés au Vatican chaque jour pour en imaginer le poids dans la consommation par habitant, mais il est cependant peu probable que cela soit la seule raison de cette consommation de vin étonnante.

Le magasin duty free du Vatican en cause ?

Paula Cocozzo évoque de même des pistes avancées dans la presse italienne et notamment  un supermarché situé dans la Cité du Vatican, connue comme « spaccio dell’Annona», c’est à dire qui permet de s’exempter du paiement de certaines taxes pour ceux qui bénéficient d’une carte du Vatican : une sorte de duty free du vatican.

Le Vatican-Copyright Vatican

Là encore Paula Cocozzo cite Winterbottom qui indique avoir visité le Vatican et fréquenté ce magasin à trois reprises, ne se souvenant pas d’y avoir vu du vin mais des livres religieux, ou des chapelets de prière, confirmant de même ne pas y avoir vu de bar.

Le Monde des religions en parlait de même dans son article du 29 mai 2012 sur les Secrets du Vatican :  » Le supermarché du Vatican, l’Annona, est plus populaire. Les quelque 5 000 employés et retraités (le personnel du Saint-Siège et celui de la cité du Vatican) y ont accès – et parfois même les amis de leurs amis. Les produits y sont exempts de TVA et autres impôts. »  Mais cela ne suffit sans doute pas à expliquer cette surconsommation de vin au Vatican.

Certains avancent  de même des raisons liées de même à la typologie de la population : une proportion élevée d’hommes (population réputée buvant plus de vin par tête que les femmes) et l’absence d’enfants. Autant de pistes pour justifier d’un fait remarquable !

Une consommation remarquable

Car c’est bien de cela qu’il s’agit : une consommation (ou plus exactement des achats de vins sur le territoire du Vatican) étonnamment importante au vu de celle des autres pays, et cela sur la durée :

Consommation 2008-2012 de vin par habitant du Vatican

Les données des 20 pays ayant la plus importante consommation de vin par habitant (chiffres 2011) font bien ressortir une très nette suprématie du Vatican (2012 se situant à 74 litres/habitant pour le Vatican).

Consommation de vin mondiale par habitant, le cas du Vatican

Or il avait l’objet d’une baisse régulière de cette consommation par habitant depuis 2008. Mais, en 2012, avec 74 litres/habitant, le Vatican retrouve son niveau de 2008, annulant par là-même la baisse constatée de 2008 à 2011.

Evolution de la consommation de vin par habitant 2008-2011

 En pourcentage, les 20 pays les plus consommateurs par habitant, en 2008, où la consommation de vin par habitant du Vatican était à 74,33 litres, proche de celle de 2012 :

Consommation de vin par habitant 2008

 En conclusion, si on peut se demander quelle est la part réellement consommée au Vatican des vins comptabilisés par ces statistiques, il faut bien constater qu’à côté de grands pays traditionnellement consommateurs de vin, quelques Etats ou îles connus pour leurs régimes fiscaux favorables se retrouvent dans cette liste : Vatican, Andorre, Luxembourg, Iles Cayman.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales