BORDEAUX CHAMPAGNE LES GENS DU VIN VIN

D’origine champenoise, Thierry Budin est devenu un homme du vin bordelais

D’origine champenoise, Thierry Budin est devenu un homme du vin bordelais

Né d’une famille champenoise, il parcourait enfant les caves qu’il connaissait par cœur, de même que les vignes de sa famille. Après des études de commerce, il intègre le Groupe Seagram qui a racheté l’entreprise familiale et parcourt alors le monde, tout particulièrement le marché américain où il rencontre les producteurs bordelais. La piqure est faite. Il deviendra bordelais ! Il est actuellement le Directeur Général de C.A. Grands Crus.

Des origines champenoises

Né dans le monde du vin, à Epernay, d’une famille champenoise (Perrier-Jouet), enfant il parcourait les caves qui n’avaient plus aucun mystère pour lui, de même que les rangs des vignes familiales. Il se souvient que son grand-père, de même que son père et leur entourage, même si l’époque était différente, avaient le souci et le désir de construire des grandes marques : Moet, Pol Roger, Cliquot, ….

Le Groupe Seagram après des études de commerce

Sa famille ayant revendu les actifs familiaux, il rejoint après des études de commerce, le groupe  international Seagram, qui avait deux belles maisons de champagne, Mumm et Perrier-Jouet, cette dernière appartenant auparavant à sa famille. Il a construit son parcours professionnel avec à la base la démarche champenoise : qualité des vins, vision de développement des affaires à long terme et politique de pénétration des marchés avec une stratégie et des objectifs biens définis.

Thierry Budin, Directeur Général de C.A. Grands Crus

10 ans sur le marché américain : il y rencontre les propriétaires bordelais

Il dit avoir eu la chance que le 1er marché des Champagne Perrier-Jouet soit le marché américain, ce qui lui donne l’opportunité de rencontrer et de connaitre les propriétaires bordelais. Ayant eu l’occasion de venir à Bordeaux, il aspirait à découvrir le Bordelais. C’est ce qu’il fait d’abord avec le Château la Lagune puis depuis, au Groupe Crédit Agricole, avec C.A. Grands Crus.

Des propriétés dans le souci de l’excellence

Et Thierry Budin y développe de beaux projets sur les différentes propriétés du Groupe : Château Grand Puy-Ducasse, Château Meyney, Château Rayne-Vigneau,  Château de Santenay en Bourgogne et le Château La Tour de Mons à Margaux. Depuis 2006 c’est un pôle du vin qui est construit dans l’excellence.

Et il construit dans la durée : du temps, de la ténacité pour passer les aléas économiques avec un vision à moyen et long terme. Pour lui, un vignoble est comme un enfant qu’on éduque : l’équipe technique de C.A. Grands Crus est là pour y veiller. Et pour lui, ces projets qui se réalisent en tenant compte de l’inertie du temps, notamment celui que prend la vigne à pousser, à produire des vins de qualité, entraînent la nécessite de se projeter dans l’avenir avec des stratégies bien précises et avec une équipe technique de qualité.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales