DEGUSTATION ECONOMIE-MARKETING VIN

En mai, Le Lutetia vend sa cave … 8.000 bouteilles

C’est pour trois ans de travaux que le Lutetia va fermer ses portes le 14 avril. Et à cette occasion, ce bel hôtel parisien au charme classique et à la façade Art Déco réalisée par Léon Binet,  seul grand hôtel de la Rive gauche, au cœur de Saint-Germain-des-Prés, vend aux enchères de nombreuses pièces de mobilier et des œuvres d’art et bien sûr, une partie de sa cave !

En mai, vend ce qu’il te plait

La Maison Pierre Bergé et Associés est chargée de la vente de ce grand hôtel de la Rive Gauche qui aura lieu dans l’hôtel même, dans les salons et les bars, du 19 au 25 mai. 3 000 meubles et une centaine d’œuvres d’art (César, Takis, Arman, Philippe Hiquily, …), et bien sûr 8 000 bouteilles de vins et spiritueux.

Pierre Bergé occupa pendant plusieurs années la suite 608, connue sous le nom de la Parisienne, au troisième étage. C’est aussi pour cela qu’il s’est vu confier la vente du Lutétia, en collaboration avec la maison Métayer. Les commissaires-priseurs Antoine Godeau et Pierre-Guilhem Métayer œuvreront ainsi avec le Fabien Béjean et Harold Wilmotte, pour organiser cette vente qui se déroulera sur près d’une semaine. Les quatre jours d’exposition avant la vente : du 15 au 18 mai.

D’autres avant …

En avril 2013, le Crillon (qui fermait de même pour cause de travaux) précédait le Lutétia avec une vente aux enchères organisée par Artcurial au succès incontestable, avec un résultat inespéré : 5,7 millions d’euros après cinq jours d’enchères. Les 3 500 pièces avaient dépassé les estimations qui se situaient autour de 2,5 millions d’euros. La vente de 2000 bouteilles de vin de la cave du Crillon avait rapporté quant à elle 334 000 euros.

De même pour le succès de la vente du Plaza Athénée, les 7 et 8 Octobre derniers, avec des résultats moins spectaculaires cependant.

le Lutetia vend 8.000 bouteilles de sa cave

Une rénovation pendant trois ans

L’hôtel à la façade Art déco, qui attira de nombreux peintres et écrivains, Picasso, Matisse, André Gide, James Joyce, Samuel Beckett, se refait une beauté ! L’architecte Jean-Michel Wilmotte sera l’artisan de cette rénovation prestigieuse. Et il faudra  attendre trois ans, le temps des travaux, avant de pouvoir profiter de nouveau du charme du Lutetia qui aura alors 106 ans.

Le permis de construire (et de démolir) qui vient d’être obtenu a donné le top départ. Les travaux de rénovation débutent au 1er juin.

La façade du Lutetia de nuit


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales