BORDEAUX ECONOMIE-MARKETING VIN

Lafaurie-Peyraguey : l’or de Sauternes et le cristal de Lalique

Silvio Denz, Président de LALIQUE et d’Art et Fragrance, choisit de s’impliquer un peu plus dans les grands vignobles du Bordelais. Il achète à GDF Suez le Château Lafaurie-Peyraguey, Premier Grand Cru Classé de Sauternes, venant ainsi compléter la gamme de ses vins essentiellement rouges sur Saint-Emilion et Lalande de Pomerol.

Un Premier Grand Cru Classé de Sauternes au riche passé

Un portail du 13 ème siècle, des archives conservées depuis plusieurs siècles, c’est un passé prestigieux qui a animé la vie de ce Premier Grand Cru Classé de Sauternes.Il en est de même de la grandeur de ses vins, reconnue lors du classement de 1855.

Voisin d’Yquem, ce vignoble de 36 hectares est situé sur la terrasse de graves de Sauternes, à 70 m au-dessus du niveau de la mer. Outre son histoire, ses vins, et ses terroirs, c’est aussi l’architecture qui rend ce château du Sauternais exceptionnel, avec sa cour, son porche, ses 13 chambres. C’est donc un vrai joyau du Sauternais sur lequel Silvio Denz a porté son choix !

Un chemin dans la vigne et le vin très bordelais

Si l’aventure de la vigne et du vin a démarré pour lui en Espagne avec une participation dans Clos d’Agon, c’est en Bordelais qu’il a posé ses valises en 2005, et tout particulièrement à Saint-Emilion, quand il rachète à Corinne Guisez ses trois châteaux : Péby Faugères et Faugères, devenus Grands Crus Classés en septembre 2012, et Cap de Faugères en AOC Castillon-Côtes de Bordeaux.

Ce sera ensuite Château de Chambrun en 2007, qui a su depuis se distinguer parmi les deux meilleurs vins de l’appellation, puis Château Rocheyron sur le plateau calcaire de Saint-Christophe des Bardes, en 2010, en association avec Peter Sisseck.

Aller de l’avant, mais également au plus haut !

Mais l’infatigable Silvio Denz, aidé de son équipe, n’allait pas s’arrêter là ! Après une cathédrale du vin élevée de la main du maître Mario Botta, ce sera ensuite le classement de Château Faugères et bien sûr de Château Peby Faugères, le joyau de la couronne.

Et parce que Silvio Denz, passionné de grands vins, exigeant avec lui-même, est toujours à la recherche de nouveaux défis, c’est encore en Bordelais qu’il pose aujourd’hui une nouvelle pierre. Et pas n’importe laquelle, puisqu’il s’agit d’un des Premiers Crus Classés de 1855.

Et ce n’est pas le Médoc que Silvio Denz a choisi pour compléter la gamme de ses vins bordelais. Il passe du rubis à l’or puisque c’est Sauternes qui l’accueille maintenant, au Château Lafaurie-Peyraguey.

Château Lafaurie-Peyraguey-le chai

Quand le blanc se fait or et paille, sweet and dry

Le projet annoncé de Silvio Denz au Château Lafaurie-Peyraguey est de s’appuyer sur les plus grands terroirs historiques de la propriété, déjà présents lors du classement de 1855, pour faire de grands vins liquoreux et, suivant la trace d’Olivier Bernard avec le Clos des Lunes, de travailler à la création de grands vins blancs secs sur les autres terroirs. Mais ses projets pour Lafaurie-Peyraguey ne s’arrêtent pas là !

Ce que Silvio Denz imagine pour le Château Lafaurie-Peyraguey et le Sauternais

Il n’y a pas que la couleur des vins de Château Lafaurie-Peyraguey dans les yeux de Silvio Denz, mais également de grands projets. Contribuer à faire reconnaître la grandeur des vins du Sauternais, notamment avec un beau projet de réceptif oenotouristique, Ou encore travailler dans la continuité de René Lalique qui avait créé une ligne Yquem et Barsac, à une bouteille unique pour les vins du Château Lafaurie-Peyraguey. Et sûrement bien d’autres choses encore qui resteront à découvrir …

Un homme discret, qui trace son chemin

Qu’est-ce qui fait donc courir cet homme discret ? Un travailleur acharné, porteur de projets, qui s’appuie sur ses équipes pour aller de l’avant, et toujours dans la recherche de l’excellence. Les parfums, l’art et la peinture contemporaine, l’architecture, les grands vins, tant de domaines qui relèvent de ses centres d’intérêt, et qu’il a réussi à intégrer à sa vie professionnelle. Cela pourrait ressembler à un discours marketing s’il n’en avait déjà apporté les preuves. Attendons donc de voir (et de goûter) ce qu’il nous réserve au Château Lafaurie-Peyraguey !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales