BORDEAUX ECONOMIE-MARKETING LES GENS DU VIN VIN

Funèbre transmission de propriété viticole au Château La Rivière à Fronsac

Funèbre transmission de propriété viticole au Château La Rivière à Fronsac

Vendredi en fin d’après-midi, afin de célébrer la transmission entre l’ancien et le nouveau propriétaire du Château La Rivière, James Grégoire qui venait de vendre sa propriété en AOC Fronsac propose à Lam Kok, son acheteur devenu le nouveau propriétaire du Château La Rivière, un tour en hélicoptère (qu’il pilote régulièrement). Ils n’en reviendront pas, l’hélicoptère s’abîmant un peu plus tard à quelques encablures du Château, dans la Dordogne, tuant par là-même l’ancien et le nouveau propriétaire du Château La Rivière, ainsi que le fils de ce dernier et le conseiller-interprète de Monsieur Kok.

La rivière pour linceul

Alors que la vente du Château la Rivière venait d’être conclue un peu plus tôt jeudi, et que la journée de vendredi devait être un jour de fête pour célébrer l’événement avec l’équipe du château, avec conférence de presse et présentation du nouveau propriétaire, James Grégoire qui venait de se défaire de sa propriété de Château La Rivière en AOC Fronsac, au profit de Lam Kok, acheteur chinois de 46 ans, prend les commandes de son hélicoptère avec le nouveau propriétaire, son fils et le conseiller-interprète, pour un vol dont personne ne reviendra.

Cet achat du château La Rivière et du domaine pour 30 millions d’euros (Source The Independent : 25 millions de Livres), formalisé quelques heures avant l’accident, représente le plus gros investissement chinois à ce jour dans le vignoble bordelais en terme de valeur, avec une propriété de 65 ha en AOC Fronsac et un château d’exception.

le Château la Rivière, un château d'exception

Lam Kok, homme du thé qui voulait devenir homme du vin

The tycoon Lam KokLam Kok avait connu la région de Fronsac à l’occasion d’un jumelage entre la ville de Libourne (au centre de la région viticole prestigieuse de Saint-Emilion-Pomerol-Fronsac) et la ville de Pu’er, renommée pour ses thés prestigieux.

Lam Kok, âgé de 46 ans, était en effet le Président du groupe Brilliant,  créé en 1995 et basé à Hong-Kong, spécialisé dans le négoce de thés, l’hôtellerie de luxe, et l’immobilier de centres commerciaux. Amateur de thés et de vins, cet investissement correspondait pour lui  à un souhait d’élever encore la qualité des vins et de faire de ce lieu d’exception qu’est le Château La Rivière, un projet hôtelier de standing autour du thé et du vin. Ce projet venait conforter les autres hôtels type «Relais et châteaux» que le groupe Brilliant possède déjà en Chine, dont un dans le Yunnan, parmi des plantations de thé de Pu’er, en sus de plantations de thés et de centres commerciaux.

James Grégoire, l’inventeur-entrepreneur devenu homme du vin

James Grégoire, Propriétaire du Château la Rivière avant Lam KokC’est en 2003 que James Grégoire rachète le Château La Rivière suite au décès du propriétaire, Jean Leprince. Il vient alors de vendre l’entreprise charentaise de machines agricoles qui portent son nom, qu’il a repris des mains de son père qui l’a créée dans les années 60.
Né à Saint-Martial-Sur-le-Né en Charente, avec un grand-père maréchal-ferrant et un père inventif qui crée l’atelier  de réparation de machines agricoles Grégoire, James Grégoire était connu pour sa simplicité et son humanité. Mais c’était aussi un « inventeur-entrepreneur ».
A la suite de son père, il avait projeté l’entreprise familiale dans une autre dimension en inventant des secoueurs de machines à vendanger qui n’abîmaient pas les ceps de vigne. Ses brevets divers lui ont ouvert le marché viticole international jusqu’à en devenir le leader mondial pour la machine à vendanger.
Les secoueurs des machines à vendanger à la base du succès Grégoire

En 2003,la vente de l’entreprise Grégoire au groupe suédois Kneverland va lui permettre de devenir propriétaire de Château La Rivière. Il avait depuis investi en temps et en capital pour faire de ce château d’exception un des domaines viticoles d’excellence de l’appellation Fronsac.

La rédaction de « Les Mots du Vin », basée à Fronsac, exprime sa compassion et ses condoléances aux trois familles touchées par ce terrible accident.

 Vidéo :  France3


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales