ECONOMIE-MARKETING HUMEURS VIN

Vente de la cave de Matignon : à qui le tour ensuite des « Caves de la République » ?

Ce sont 1.400 bouteilles de vin de la cave de Matignon qui vont être vendues le 6 décembre à Drouot, Une nouvelle vente de vins exceptionnelle, à suivre celle d’une partie de la cave de l’Elysée qui a eu lieu il y a quelques mois. Mais ces deux ventes préfigurent-elles  un phénomène plus général des Caves de la République ?

Dans les pas de l’Elysée

C’est bien l’Elysée qui a donné le départ, et l’exemple, en mettant en vente 10% des vins de la cave présidentielle les 30 et 31 mai derniers. Une vente qui a fait couler beaucoup d’encre par son succès auprès des acheteurs professionnels et des amateurs. Nous vous en parlions alors (voir  « Les vins du Président : le prix de l’imaginaire » et « 30-31 mai : vente de la cave du Président« ).

Ce sont alors 1.200 bouteilles de la cave de l’Elysée, qui ont été mises en vente les 30 et 31 mai par l’intermédiaire de Drouot et qui auront rapporté 718.000 € (frais compris) soit plus du double de l’estimation de départ (250.000 €). Un vrai engouement des amateurs et des professionnels ! Et de belles ressources  pour l’Etat, outre l’intérêt de remettre à disposition des amateurs des crus d’exception, ou rendus exceptionnels par leur passage dans la cave présidentielle.

La cave du Président de la République

Et maintenant, la cave de Matignon

C’est maintenant au tour de Matignon de mettre en vente, vendredi 6 décembre, une partie de sa cave, toujours à Drouot, soit 1.400 bouteilles dont de très grands crus de Bordeaux et de Bourgogne et de nombreux vins des régions viticoles françaises, estimés entre 15 et 5.500 euros.

Les vins ont été conservés dans les meilleures conditions et sont stockés dans une cave d’Issy les Moulineaux. Parmi les vins proposés à la vente, 12 bouteilles de Château Mouton Rothschild 2000, en caisse bois d’origine (estimation entre 8 000 et 10 000 euros), une bouteille de Romanée-Conti 2004 (estimation 5.000 à 5.500 euros) et une bouteille de La Tache 1990 (estimation entre 1.800 et 2.100 euros).

Et, comme pour la vente des vins de la Présidence de la République, un macaron sera apposé sur les bouteilles certifiant de leur passage dans la cave de Matignon, à l’image de l’hôtel de Matignon.

Matignon, sa cave et ses vins

Les « Caves de la République » : quand les autres vont-elles s’y mettre ?

Raphaelle Bacqué, dans un article du Monde de décembre 2012 indique que « le chef de cave de Matignon, officier de marine comme le veut la tradition, n’avait … pas hésité à servir à la reine Elizabeth II, en visite officielle en France en 2004, un très étonnant Provignage, vin blanc de Touraine issu des rares vignes préphylloxériques, c’est-à-dire plantées sous le Second Empire. »

Mais les caves de la Présidence de la République et de Matignon ne sont pas les seules à être bien fournies en grands vins de France. Il en est une, celle du Quai d’Orsay, qui compte dix mille bouteilles, dont une exceptionnelle collection de champagnes millésimés et de grands vins blancs de Bourgogne. Une autre, de même, à la présidence du Sénat.

A quand donc pour elles de suivre l’exemple de la Présidence de la République et de Matignon et de remettre à la disposition du public une partie de leur cave, permettant en outre de trouver par là-même des ressources nouvelles pour l’Etat ?



L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales