HUMEURS TECHNIQUE VIGNE

Wine Mosaic, vinodiversité et sauvegarde des cépages oubliés

Wine Mosaic, vinodiversité et sauvegarde des cépages oubliés

Arnaud Daphy, co-fondateur du projet Wine Mosaic avec Jean-Luc Etievent et Fanny Basteau, explique les origines du projet, son but et la participation fédérative qu’il a créée autour de lui pour la sauvegarde de cépages délaissés et la lutte contre la standardisation des productions viticoles.

Wine Mosaic : le but

Wine Mosaic est un projet dont le but est de protéger la bio-diversité des cépages en protégeant l’utilisation de cépages en phase d’oubli ou de désintérêt et en favorisant leur utilisation. Le but est bien de lutter contre la standardisation des espèces et des goûts par la diversité conservée des cépages. Aujourd’hui ce sont environ quelque 20 cépages principaux qui représentent environ 80% de la production mondiale de vin.

Wine Mosaic vise à créer un réseau d’information par lequel tous les membres – et en particulier les producteurs de vin, peuvent trouver les outils et l’assistance nécessaires pour faire du vin à partir de cépages originaux .

Deux idées forces

Au niveau de la production : mettre en évidence les variétés originales, élaborer des mesures pratiques pour assurer leur conservation et augmenter la production de vins de qualité fabriqués à partir de ces variétés.
En matière de consommation : augmenter la connaissance et la consommation des vins issus de cépages originaux .

Wine Mosaic pour la sauveagrde des cépages oubliés

Wine Mosaic : un espace fédératif

Wine Mosaic est une association sans but lucratif qui a pour but de fédérer des acteurs du secteur du vin (chercheurs et ampélographes, journalistes et blogueurs, producteurs, distributeurs, sommeliers, pépiniéristes, consommateurs et amateurs de vin, … afin de permettre un large échange et la diffusion des informations sur les cépages oubliés en vue de favoriser leur ré-introduction.

Le lancement officiel de Wine Mosaic

Le 1er symposium Wine Mosaic a eu lieu le 6 et le 7 juillet 2013 à Porto (Portugal), marquant le lancement effectif du projet à l’échelle de la Méditerranée. Ce sont 46 représentants de l’ensemble de la filière-vin : chercheurs, ampélographes, pépiniéristes, vignerons, importateurs et distributeurs, mais aussi journalistes et consommateurs, avec une douzine de pays représentés : le Portugal, l’Espagne, l’Italie, la France, l’Algérie, la Grèce, la Turquie, le Liban, la Grande Bretagne, les Etats-Unis et la Suisse.

Les axes d’avenir

1- Intérêt de l’enjeu de préservation et de promotion de la “vinodiversité”. Sauvegarder le patrimoine des cépages locaux et historiques est le moyen de répondre à plusieurs défis comme répondre au changement climatique avec des cépages qui produisent moins d’alcool, prendre en compte la diversité des goûts et consever les traditions et les terroirs.

2 – Le projet Wine Mosaic doit se structurer, se donner les moyens de constituer une plateforme d’échange et des outils de communication et assurer ainsi la promotion des vignerons qui réalisent des vins issus de cépages originaux.

3 - Wine Mosaic tiendra informé les participants du Symposium des étapes clefs de son développement. L’équipe des fondateurs a également pour objectif de présenter le Business Model arrêté du projet.



L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales