DEGUSTATION ECONOMIE-MARKETING VIN

TweetAWine, pour faciliter la vie du dégustateur

TweetAWine, pour faciliter la vie du dégustateur

Tweetawine répond à un besoin du « digital taster » qui déguste et utilise son smartphone pour noter ses commentaires de dégustation soit par l’intermédiaire de Twitter, soit sur sa page Facebook. Le problème, c’est la conservation de ces notes. C’est là où Tweetawine intervient, permettant l’archivage des notes de dégustation, et leur partage : il est toujours intéressant de voir comment le même vin a été noté par un autre dégustateur ! Franck Merloz, le fondateur, nous en explique le fonctionnement …

Le principe

Le principe est simple : pour conserver ses notes de dégustation, il suffit de publier, sur son compte Facebook ou Twitter son commentaire grâce aux outils gratuits mis à disposition, ou à un format d’écriture à respecter.

Une fois l’appréciation transmise aux réseaux sociaux, le commentaire est récupéré par TweetAWine qui le transforme en une note de dégustation. L’outil « Tweetawine » va alors analyser la note et y associer des badges illustrant le pays, la région ou le domaine d’origine du vin dégusté.

Tweetawine initié par Franck Merloz

Un classement, des gains

Plus on poste de commentaires de dégustation, et plus on débloque de badges (et plus on cumule de points dessus), meilleur sera le classement. Or, chaque mois, des bons d’achat sont offerts aux trois premiers du classement et chaque année un prix spécial est décerné aux trois meilleurs du classement général.

Un profil, un archivage

A tout moment, on a la possibilité de consulter l’ensemble des notes postées, via son profil de « TweetAWiner ». Celui-ci est automatiquement créé par Tweetawine dès qu’il détecte la première note et est mis à jour à chaque nouvelle note publiée.



L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales