ECONOMIE-MARKETING VIGNE VIN

France Vin Bio : l’interprofession des vins bio

Cette structuration de la profession va de pair avec une fort développement des volumes de vin certifié bio. La FNIVAB (Fédération Nationale Interprofessionnelle des Vins de l’Agriculture Biologique) devient ainsi « France Vin Bio » et est le représentant institutionnalisé de la filière  » vin bio  » française. Et France Vin Bio est bien une interprofession qui comprend la production, mais également la commercialisation.

Une évolution liée à la mention « vin bio »

La « Fédération Nationale Interprofessionnelle des Vins de l’Agriculture Biologique » (FNIVAB), fondée en 1998, se transforme en France Vin Bio. Cette évolution fait suite à l’arrivée de la mention « vin bio » en lieu et place de « vin obtenu à partir de raisins issus de l’agriculture biologique ». En tant que Fédération, elle regroupe les associations interprofessionnelles régionales et représente à ce titre la moitié des vignerons bio de France.

Une évolution vers plus de vins bio

 20% des terres cultivées en bio sont des vignes, et on prévoit un développement des surfaces en bio qui devrait s’amplifier jusqu’à atteindre la moitié des surfaces viticoles françaises (actuellement 8%). De même, 2013 devrait voir la barre des 5.000 exploitations en viticulture biologique dépassée.

Les missions de France Vin Bio

Si elle a accompagné le développement français de la filière viticole bio, en participant entre autre aux négociations européennes sur la mise en place d’un cahier des charges de vinifications biologiques, les missions de France Vin Bio relèvent de toute interprofession. Il s’agit de :

  • la défense et la promotion des Vins BIO (certifiés AB) sur les foires-expos et salons notamment en négociant des participations avantageuses et bonifiées aux adhérents Charte,
  • la promotion de la Charte Vin Bio FNIVAB, sa présentation expliquée, sa mise en place dans les régions, et la mise en place des documents de traçabilité liés à la Charte,
  • la diffusion des actualités liées aux vins bio par notamment la diffusion d’une circulaire technique mensuelle et l’organisation de colloques « vin bio » dans les régions,
  • la gestion de la Charte, des Commissions Régionales d’Etude de Dossier d’Audit Charte (CREDAC), et des Commissions Techniques sur des sujets oenologiques d’actualité,
  • la tenue des statistiques (site Agence BIO).


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales