BORDEAUX CULTURE VIGNE

Architecture viticole contemporaine à Saint-Emilion : Château Faugères

Architecture viticole contemporaine à Saint-Emilion : Château Faugères

Alain Dourthe-Larrère, directeur de Château Péby Faugères, Château Faugères et Château Cap de Faugères, nous raconte la naissance de trois projets d’architecture viticole contemporaine qu’il lui a été donné de suivre dans le cadre des châteaux qu’il dirige. Une belle aventure, même si cela semble parfois compliqué de faire de l’architecture contemporaine de qualité dans un contexte local pas toujours préparé à cela.

Dès 1995, le premier projet architectural contemporain saint-émilionnais

Alain Dourthe-Larrère, Directeur des Vignobles Slvio Denz, était déjà directeur des mêmes vignobles quand Pierre-Bernard et Corinne Guidez en étaient propriétaires avant 2005. Il était donc au cœur du projet quand ils initient en 1992, les premiers en terre saint-émilionnaise, un projet d’architecture viticole contemporaine avec Jean de Gastines et Patrick Dillon, deux architectes renommés qui avaient déjà réalisé en Médoc les célèbres installations de Château Pichon-Longueville à Pauillac.

Le Chai de Château Cap de Faugères avec sa porte monumentale

Cela fait couler beaucoup d’encre à l’époque, notamment la porte monumentale. Il s’agit de l’actuel chai de Château Cap de Faugères, dont plus personne ne critique les lignes. Cela illustre bien la sentence d’André Malraux : « Certains trouvent laid ce qu’ils n’ont jamais vu auparavant. »

2009 : un chai d’exception pour Château Faugères

Les vignobles de la famille Guisez ayant été achetés en 2005 par Silvio Denz, c’est lui qui initie le projet d’un nouveau chai pour Château Faugères. Après le Chai de Château Cap de Faugères, ce sera véritablement le premier d’une série, le premier à oser sortir des sentiers empruntés par tous et à proposer une architecture contemporaine innovante dans ses lignes, et qui cependant s’intègre bien dans le paysage par la pureté et le classicisme des lignes.

Le concepteur en sera Mario Botta, architecte reconnu internationalement, avec près de 1.000 réalisations de par le monde. Pour Mario Botta, « le projet établit une comparaison entre l’architecture « rationnelle » bâtie par l’homme et l’évolution « naturelle » du paysage en vue de favoriser un enrichissement réciproque ».

Le chai-cathédrale du Château Faugères

Et de cette collaboration naîtra ce que d’aucuns appellent aujourd’hui la « cathédrale du vin »,  repère dans le paysage, intégré dans le coteau en face la Chartreuse 18 ème. Et depuis, les visiteurs se succèdent pour visiter ce chai d’exception, notamment architectes et amateurs d’architecture qui se mêlent aux amateurs de vin. En 2013, c’est la reconnaissance pour le Château Faugères : « Best Of d’Or » 2013, Catégorie Architecture et Paysages.

Et aujourd’hui, le projet en cours du chai de Château Péby Faugères

C’est il y a 2-3 ans maintenant que Silvio Denz, sans doute un peu comme à l’époque des moines-bâtisseurs de Saint-Emilion et des compagnons qui veulent voir la réalisation de leur « chef d’oeuvre » au sens véritable de l’oeuvre, a repris sa collaboration avec Mario Botta (toujours la connivence et la complicité avec l’artiste que l’on connait, comme à Château Cheval Blanc ou au Château la Dominique), pour doter le Château Péby Faugères d’un chai qui soit une oeuvre digne des vins du Grand Cru Classé.

Et l’artiste d’imaginer un chai tout en pierre à l’identique des pierres blondes de la région, d’une forme proche de celle d’une carafe, posée sur le plateau de Château Péby Faugères, et adossée au coteau.

Ce projet innovant verra-t-il le jour ? Rien ne semble moins sûr car l’équipe municipale de la commune de Saint-Etienne-de-Lisse, comme certains en 1992 pour la porte monumentale du Chai de Château Cap-de-Faugères, semble craindre l’audace de ce projet architectural qui ne ressemble pas à l’existant. Sans doute toujours ce que disait André Malraux « Certains trouvent toujours laid ce qu’ils n’ont jamais vu auparavant » !



L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales