BORDEAUX ECONOMIE-MARKETING OENOTOURISME VIGNE

Google, dessine-moi un château …

Google, dessine-moi un château …

Après avoir arpenté les rues du monde, Google entreprend de sillonner les rangs de vigne avec Street View (qui va devoir changer de nom et devenir Vineyard View ?). Quel viticulteur ne serait pas intéressé à montrer son vignoble ? Quel modèle économique ? Outre les châteaux, ce sera aussi certains sites renommés tels que l’église monolithe de Saint-Emilion.  Google France a en effet passé une partie de l’été à prendre des images à 360° de sites du patrimoine touristique, viticole et culturel de la région bordelaise, afin, après le travail d’assemblage, de permettre une visite virtuelle de ces lieux.

Pourquoi tu fais ça Google ?

C’est gratuit pour les domaines viticoles. Cela répond à la « générosité » de Google qui a un intérêt à se rendre indispensable en ayant les moyens de faire ce que personne d’autre n’arrive à faire, apporter un service « unique » en mettant à disposition une information qu’on ne trouve nulle part ailleurs de façon aussi exhaustive.

Si l’objectif affiché de Google est de valoriser les vignobles, notamment ceux du Bordelais qui font l’objet de cette « première » française, l’objectif est bien de mettre à portée de clic de tout internaute dans le monde, le château, le chai, les pieds de vigne qui sont à l’origine du vin que l’internaute a eu l’occasion de déguster où qu’il rêve d’acheter.

Anne-Gabrielle Dauba-Pantanacce, Directrice de la Communication-presse de Google France, confirme que l’objectif de Google est de proposer un contenu enrichi avec des cartes, des vidéos, qui répondent au mieux aux attentes des internautes.

le trekker de Google dans les vignes de St Emilion-Copyright Google France

Technicien de l’équipe Street View de Google France, avec le Trekker à Saint-Emilion, première utilisation du Trekker en France

Encore quelques mois à attendre, le temps de compléter l’inventaire et monter les photos, mais début 2014 devrait permettre une découverte du Bordelais viticole sous d’autres angles et de façon plus exhaustive que celle que l’on peut connaitre actuellement. Et cela grâce à Street View devenu dans les faits pour l’occasion « Vineyard View ».

Street View

Google photographie tous les endroits du monde et assoit donc sa supériorité en devenant unique dans cette accumulation d’informations qu’il met à la disposition de tous les internautes du monde au travers de Google Maps.

Grace à la techonologie mise en place avec Street View par Google, chacun peut visualiser une maison située à l’autre bout du monde s’il en a l’adresse. Ce sera maintenant tel château et tel vignoble que vous pourrez parcourir sans vous mettre de la boue plein les bottes, grâce aux vues prises par Google et à ses équipements à photographiques à 360 degrés, dans les vignobles, les châteaux et les chais, et ensuite assemblées pour reconstituer des paysages à 360°, sans discontinuité visuelle.

Les équipements de Street View dans les châteaux du Bordelais-Copyright Google France

C’est la première fois que Google utilise en France l’ensemble des technologies disponibles pour Street View, c’est à dire, la voiture, le tricycle, le chariot, et aussi le Trekker, sac à dos surmonté d’un appareil photo aménagé avec 15 objectifs. Ce dernier a une portabilité qui permet d’atteindre photographiquement des lieux qui ne pourraient être photographiés de cette façon (360°) par d’autres moyens. Les vignobles du Bordelais ont ainsi été arpentés avec le « trekker », après les sentiers escarpés  du Grand Canyon, en Arizona.

Google, pourvoyeur de visibilité gratuite des crus du Bordelais

Au sein de la viticulture française, notamment la viticulture bordelaise par laquelle commence Google, l’intérêt va être grand et les demandes vont être fortes auprès de Google France. Comment Google va-t-il gérer cet afflux d’intérêt ? Va-t-il réussir à montrer chaque vignoble ou devra-t-il choisir ? Comment-va-t-il réussir à ne pas montrer que certains ? Comment les premiers crus ont-ils été choisis cet été ?

Google ne risque-t-il pas de se laisser piéger à devenir promoteur de certains vignobles avec des viticulteurs ou propriétaires de domaines qui ne montreraient éventuellement que les plus belles parties de leur propriété ou terroir, cachant les éléments moins « communiquants » ? Est-ce que Google ne se ferait pas prendre à ne plus faire seulement de l’information gratuite, mais bien le marketing gracieux de certaines propriétés ? Google qui prône toujours plus d’authenticité des contenus ne se retrouvera-t-il pas pris au piège ?

Les premiers châteaux passés au crible de Street View sont : Château Lafon-Rochet, Château de la Brède, Château de Malle, Château de Pressac, Château d’Agassac, Château Guadet, Château Coutet, Chateau La Conseillante et Chateau Corbin Michotte.

Google indique avoir eu des demandes spontanées de certains, ou être allé vers certains autres partenaires, par exemple pour la Cité de  Saint-Emilion  inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco avec son église Monolithe  qui feront l’objet d’une découverte Street View. Il y aura de même une découverte proposée du Musée d’Aquitaine permettant de découvrir l’histoire de Bordeaux et du Bordelais depuis la préhistoire.

Beaucoup d’espoirs pour les autres domaines viticoles du Bordelais : Google se dit ouvert à ne nouveaux « partenariats » afin que les amateurs de vins et d’oenotourisme puissent faire un maximum de découvertes « in situ » d’un clic, et de même pour tous les amateurs du patrimoine français.

Le Bordelais, s’il fait l’objet de cette première française, n’est pas le seul vignoble concerné : il en est de même de l’Alsace et de l’Espagne et l’Italie, après l’Afrique du Sud dont les vignobles ont déjà été parcourus par Street View.

Vidéos : journal Sud-Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales