ECONOMIE-MARKETING JURA VIN

INAO, nouveau président, même politique

INAO, nouveau président, même politique

Pour l’INAO, c’est un changement d’importance qu’elle vient de connaître avec le changement de Président, puisque c’est après plus de 10 ans de présidence que Michel Prugue passe le relais. Le nom de son successeur a été annoncé par Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, lors de la célébration du 200e produit agroalimentaire français reconnu sous indication géographique européenne. Il s’agit de Jean-Charles Arnaud, affineur de fromages AOC dans le Jura, et président depuis 2004 du Comité national des appellations d’origine laitières, agroalimentaires et forestières au sein de l’INAO.

Changement de présidence

Michel Prugue (agriculteur dans les Landes) met un terme à son mandat de Président qu’il occupait depuis 2002. C’est à l’occasion du conseil permanent de l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO) réuni le 9 juillet, que Michel Prugue a indiqué que des raisons personnelles l’ont conduit à faire ce choix. Michel Prugue a présidé le conseil permanent depuis 2002.

Le Ministre de l’Agriculture, présent à l’issue du conseil qui venait d’enregistrer en AOP les agneaux de « prés-salés de la baie de Somme (200 ème produit agroalimentaire français -hors vins et spiritueux- à obtenir une indication géographique, AOP1 ou IGP2, ou une STG), a rendu hommage à son action pendant 15 ans aux commandes de l’établissement public. Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll a nommé  Jean-Charles Arnaud (affineur dans le Jura) en tant que nouveau président du conseil permanent.

Jean-Charles Arnaud est le PDG de Juraflore. Originaire de Poligny, il était opposé à la fermeture du site INAO de Poligny qui emploie trois salariés, prévue dans le cadre de la restructuration de l’INAO. Poligny, au coeur de la première appellation d’origine contrôlée  de fromages de France : le Comté, perd donc son centre INAO alors que Jean-Charles Arnaud, affineur de Comté, et membre de l’INAO depuis 1997, en devient le Président.

Validation de la restructuration programmée à l’INAO

Ce Conseil Permanent de l’INAO du 9 juillet a  en effet validé de même le projet de restructuration qui va recentrer les 25 sites de l’INAO sur 18 (voir notre article sur ce sujet « Disparition de 10 centres INAO : aujourd’hui le Conseil Permanent« ). Finalement, ce sont 7 centres sur 10 qui vont disparaître. « Les quelque 200 agents INAO se regrouperont en équipes mieux structurées », et « ainsi les missions issues de la réforme de 2006, les nouvelles procédures européennes pourront être mieux assumées », indique l’INAO.



L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales