BORDEAUX ECONOMIE-MARKETING VIN

Vinexpo : un marché des vins qui va bien, malgré la menace chinoise

Près de 50.000 professionnels du vin, commercialisateurs (négociants, importateurs, distributeurs, producteurs, …) sont attendus pour rencontrer les quelques 2.400 exposants en provenance de 44 pays. Vinexpo reste une grande place de marché internationale et c’est bien le monde du vin qui se donne rendez-vous du 16 au 20 juin à Bordeaux, avec 35 % de visiteurs étrangers (dont 1/3 d’asiatiques). 

Chine : opportunités et menace

Alors que le gouvernement chinois mène l’enquête anti-dumping sur l’importation de vins européens en Chine, les ressortissants chinois se pressent dans les allées de Vinexpo, quand ils ne sont pas eux-mêmes à présenter les produits des crus dans lesquels ils ont investi.

Vinexpo 2013 démontre s’il en était besoin l’attention croissante portée à la Chine, ce grand marché qui s’est ouvert depuis quelques années aux vins français pour en devenir la 3e destination,  avec dix-huit exposants chinois (il n’y en avait que 11 lors de l’édition précédente de 2011), un pavillon de la province viticole du Sichuan, la présentation par Ubi France d’une étude approfondie du marché chinois, …

Comme nous l’indiquions dans notre article  » Menace chinoise sur les vins européens « , la décision est dans les mains des dirigeants chinois, et les dirigeants européens risquent bien de devoir sans doute aménager des concessions, si l’on ne veut pas voir freiner le développement des ventes de vin à destination de la Chine. La filière-vin voudrait croire qu’il ne s’agit pas de sa guerre, mais la clarté devra être faite sur les subventions européennes versées à la filière-vin. C’est le conflit qu’ont à gérer les dirigeants français, qu’il s’agisse de Stéphane Le Foll qui a inauguré ce jour Vinexpo, ou de Nicole Bricq (Commerce extérieur) et Guillaume Garot (Agroalimentaire), qui le visitent à suivre.

Rappelant la volonté de la France de régler ce problèmes par la discussion à l’occasion de sa visite, le Ministre de l’Agriculture a appelé la filière-vin à jouer la « transparence totale », dans la mesure où des mesures de frein aux importations en Chine de la part des dirigeants chinois auraient des répercussions importantes sur la balance commerciale de la France et sachant que, selon lui, « il n’y a pas de risque de découvrir des aides qui seraient des subventions directes à l’exportation ». Quelques citations du Ministre sur le vin : sur les négociations commerciales entre les USA et l’Union européenne : « le vin n’est pas un produit comme les autres », et de même, le vin  » porte aussi d’autres valeurs », c’est « une culture, une manière de vivre, une manière de penser la vie qui doit être valorisée comme telle à travers les produits, le terroir, et le lien historique qui existe entre la table et le vin ». Stéphane le Foll a de même dénoncé l’agression de six étudiants chinois en oenologie, dans la nuit de vendredi à samedi en Gironde, indiquant qu’il s’agit d’un « acte inqualifiable » et que c’est l’image de la France qui est touchée par de tels actes de xénophobie.

Un marché international du vin en croissance

Malgré la menace chinoise, le marché international des vins se porte plutôt bien avec une consommation mondiale qui est repartie : 2,6 milliards de caisses (12 bouteilles) en 2011, c’est à dire près de 3% d’augmentation sur 4 ans. Au sein de ce marché, la Chine se taille la part du lion malgré sa consommation qui reste en devenir avec un potentiel de 200 à 250 millions de consommateurs, et une consommation per capita de 1,4 litre par an (52 litres en France et 23 au Royaume Uni). Ajouté à cela le fait que le pouvoir d’achat chinois va croissant et le goût certain pour le vin, les perspectives restent ouvertes sur ce marché.

Au-delà de la Chine, chacun regarde déjà du côté de marché émergents comme l’inde et le Brésil, qui pourraient être des marchés relais quand la consommation chinoise se reportera sur une production domestique qui aura crû.



L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales