BORDEAUX DEGUSTATION

Primeurs 2012 – Les Bourgeois du Médoc

C’est au Château d’Agassac que les Crus Bourgeois du Médoc étaient présentés début avril 2013 en dégustation Primeurs 2012 . La dégustation comprenait 19 crus de St Estèphe, 5 crus de Pauillac, 10 crus de Margaux, 17 crus de Moulis, 13 crus de Listrac-Médoc, 82 crus de l’AOC Haut-Médoc et 87 Crus de l’AOC Médoc. Nous les avons dégustés (à l’exception de l’AOC Haut-Médoc).

Le contexte de la dégustation : en salle de presse, non anonymé. Une organisation parfaite de l’Alliance des Crus Bourgeois à saluer, permettant de d’obtenir rapidement de nouveaux échantillons en cas d’oxydation notamment, et de déguster dans de bonnes conditions malgré le nombre important d’échantillons.

Comment se présente le millésime 2012 en Médoc ?

S’ils ne bénéficiaient pas sur ce millésime des avantages de la maturité de la Rive Droite avec la précocité du merlot, les crus bourgeois ont su démontrer cependant, pendant ces présentations Primeurs 2012, que le travail permettait de sortir des vins élégants, travaillés tant au vignoble qu’au chai, pour donner le plus de plaisir possible dans le millésime.

De façon globale sur l’ensemble de la dégustation, les crus bourgeois présentaient une finesse et une élégance qu’on leur connait, avec une structure et une matière liée au millésime. On sera donc souvent dans la finesse. Les plus belles réussites sont liées à une maturité obtenue ou quasi-atteinte qui aura donnée l’équilibre,  l’élégance et des matières aux tanins suffisamment soyeux.

Nous vous présentons ici ceux que nous avons préférés, dans l’ordre :

Château Sarançot-Dupré (Listrac) : Un joli nez de fraise et de vanille, très légèrement sur la framboise : beaucoup de fruit ! En bouche, un très bel équilibre, des tanins soyeux, onctueux comme du velours. Un beau vin sur le fruit arrivé à maturité qui n’a pas été caché par trop de bois !

 Château d’Arsac (Margaux) : Un très joli nez sur des notes cassis de pâte de fruit, gourmand sur des notes de fruits noirs et de vanille, avec des notes de boisé fondues. En bouche, une structure et une matière suffisante même si nous ne sommes pas dans le registre « bodybuildé ». Un bel équilibre sur l’élégance.

Viennent ensuite :

Château St Pierre de Corbian (St Estèphe) : Un nez sur des notes de fruit rouge et d’épices douces gourmandes. En bouche du fruit, du boisé fond, de l’équilibre sur une structure avec une maturité atteinte. Joli vin dans le millésime. Un bel équilibre sur du fruit rouge mur et savoureux

Château Sérillan (St Estèphe) :    Nez sur du fruit rouge avec des notes de boisé type épices douces. Un très joli équilibre dans le millésime sans fausse note , du fruit rouge mûr. Joli vin.

Château la Fleur Peyrabon (Pauillac) : Notes de fruits noirs au nez. En bouche un équilibre sur une fraicheur sans excès, où on retrouve les arômes de fruits noirs. Joli vin à la structure sur l’élégance.

Puis ensuite :

Château Fonréaud (Listrac) : Nez aux notes boisées d’épices douces et de résine. En bouche, on retrouve le bois qui laisse cependant sa place au fruit à 50/50.Une amertume des tanins qui devrait se fondre.

Château Branas Grand Poujeaux (Moulis) : Un nez sur des notes de pâte de fruit framboise très jolies. Equilibre en bouche, sur un très joli fruit de mêm. En conclusion : de la maturité, de la fraicheur, et du fruit rouge gourmand.

Château Loudenne (Médoc) : Malgré un nez très fermé à la dégustation, une bouche dans l’équilibre, avec un beau fruit et de la structure satisfaisant dans le millésime.

Et ensuite : 

Château Tour de Pez  (St Estèphe) : Un très beau nez gourmand sur des notes boisées bien présentes sur des notes de vanille et d’épices douces légères. En bouche, une fraîcheur sans excès, du fruit rouge, une légère astringence qui devrait se fondre, le tout sur l’équilibre.

Château Fleur Lamothe (Medoc) : Malgré un nez un fermé, en bouche un joli équilibre sur une belle matière qui met en avant une maturité atteinte.

Château Fontis (Médoc) : Un nez sur des notes de framboise et un peu du cassis. Un équilibre avec un beau fruit rouge. De quoi satisfaire l’amateur.

Château Gemeillan (Médoc) : Un nez sur le bois qu’on va retrouver en bouche, où le fruit vient cependant prendre sa place. Equilibre et structure !

Château Loirac (Médoc) : Un nez un peu fermé avec cependant perceptibles des notes de fruit rouge. Un beau fruit rouge en bouche sur un bel équilibre pour le millésime.

Château Segue Longue Monnier (Médoc) : Au nez de belles notes de fruit sur la framboise et le cassis. En bouche une structure satisfaisante avec l’équilibre de même.

Château Tour Prignac (Médoc) : un nez sur des notes de vanille, fruits noirs et rouges. En bouche, l’équilibre est atteint sur les mêmes notes de fruit avec en outre des notes minérales. Joli vin.

Et ensuite :

Château la Commanderie (St Estèphe) : des notes boisées légères sur la vanille et des notes de bois frais type planche et épices douces, Équilibre en bouche sur une structure satisfaisante, avec  du fruit et des notes de boisé fondu au fruit. Une structure liée au millésime mais l’ensemble est séduisant sur un équilibre général de la matière, de la fraîcheur et de la maturité. Joli !

Château Lafitte-Carcasset (St Estèphe) : Un joli nez gourmand sur des notes de boisé type planche fraîche, fondu à du fruit rouge et noir. En bouche, très joli sur une concentration cohérente dans le millésime : l’ensemble est très agréable, avec une fraîcheur optimale et un équilibre porté par une maturité obtenue. Des arômes de pâte de fruit framboise-cassis.

Château Deyrem-Valentin (Margaux) : Au nez des notes de framboise. Une structure satisfaisante dans le millésime. En bouche, on est sur le fruit rouge mûr avec des notes boisées

Château Pontac-Lynch (Margaux) : Un nez très légèrement sur des notes de boisé vannile, et de planche fraîche. Une bouche dans l’équilibre sur du fruit avec une structure suffisante : un vin flatteur !

Château Anthonic (Moulis) : Nez sur des notes banane un peu surprenantes, Une bouche dans la structure et l’équilibre sur du fruit rouge.

Château Laulan du Cos (Médoc) :  joli équilibre sur du fruit rouge, équilibre et structure sont là.

Château Patache d’Aux  (Médoc) : Joli vin sur du fruit mûr avec un boisé élégant et une structure intéressante pour le millésime.

Château Poitevin (Médoc) : Un joli équilibre sur du fruit mur avec des notes sur du fruit noir. très élégant !

Château Ramafort (Médoc) : Au nez, du fruit rouge qu’on va retrouver en bouche. Elégant : sans être hyper complexe, c’est un joli vin avec une fraîcheur maîtrisée.

Château Reverdy (Listrac) : Un nez avec du bois présent sur des notes résineuses et cire, et la vanille. Le fruit est là cependant et la noix de coco. En bouche, un bel équilibre sur la fraîcheur sur une structure dans le millésime. Le fruit ne se laisse pas prendre sa place par le bois. L’amertume du boisé devrait se fondre. Joli vin !

Château Rolland de By   (Médoc) : un beau fruit rouge complexe sur des notes de fraise et de framboise. On les retrouve en bouche fondues sur les notes boisées.

Château Tour Serran (Médoc) : Tant au nez qu’en bouche, le fruit rouge se fond avec le boisé, le tout sur une structure satisfaisante dans le millésime.

Vieux Château Landon (Médoc) : un nez sur du fruit rouge (fraise). Une structure et un équilibre qui font de ce vin un joli vin dans le millésime !



L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales