HUMEURS VIN

« L’avis du vin » perd la tête

Lionel Rabiet quitte Le Figaro. Arrivé au Figaro en 2005 en tant que Directeur du Département Diversification du groupe, Lionel Rabiet part en septembre. Les activités de ce pôle, au Chiffre d’Affaires de 17 millions en 2011 (15% de marge) devraient être redispatchées au sein du groupe.
Parmi elles, est concerné au premier chef le site de Le Figaro L’Avis du Vin, managé par Virginie Clève avec Bernard Burtschy. Le site intègrerait en ce qui le concerne, le Pôle des activités numériques du Figaro.

Le départ de Lionel Rabiet s’inscrirait dans une volonté des dirigeants de faire des économies dans de nombreux domaines, dans le cadre d’une année 2012 aux résultats médiocres et de prévisions identiques en 2013.

A l’origine de « l’Avis du Vin », 2 millions d’euros d’investissement, et une phase de conception et tests sous la direction de Lionel Rabiet, drivée par Virginie Cleve, avec les meilleurs experts de l’ergonomie web (Amélie Boucher) et du vin (Bernard Burtschy), qui permettaient au Figaro de lançer officiellement son nouveau site dédié au vin :« L’Avis du vin« en 2011, obtenant rapidement un nombre de V.U. (visiteurs uniques) correspondant aux attentes.

Pour Virginie Clève, « les deux mamelles du projet dès l’origine ont été l’ergonomie et le référencement ». Le design était un signe fort. Mais il n’est intervenu que bien après le travail sur l’ergonomie et le référencement (qui a duré environ 5 mois). Cela a été une vraie volonté de Virginie Cleve de travailler d’abord et de façon groupée sur l’ergonomie et le référencement (avec la collaboration d’Amélie Boucher). L’avenir lui a donné raison puisqu’un mois après son lancement, le site se retrouvait déjà très bien référencé.

La diversification à l’Avis du Vin – Le Figaro, ce n’est pourtant pas un vain mot. Comme pour toute la presse off line et on line, elle est une condition forte d’un modèle économique de plus en plus difficile à établir sainement. Elle passe donc comme pour les autres media du vin on et off line par de nombreuses activités dont l’utilisation de l’expertise de ses journalistes dégustateurs. Un exemple : les soirées-dégustation avec Bernard Burtschy :

Les dégustations de l'Avis du Vin

Mais la diversification à l’Avis du Vin ce sont aussi, comme pour d’autre media-vin des diners-dégustation : par exemple, les vins italiens le 12 juin 2012 :

les diners dégustation viennent s'ajouter à la diversification des activités du site L'avis du Vin"

Et les croisières oenologiques de l’Avis du Vin :

Une diversification en forme de croisière oenologique

Ce site qui s’inscrit dans la stratégie de diversification sur Internet du Groupe Figaro, se retrouvait donc tout naturellement au sein du Pôle Diversification du groupe sous la direction de Lionel Rabiet. Le Figaro avançait alors sa légitimité éditoriale et son équipe journalistique d’experts pour justifier ce lancement comme un développement logique sur le web de l’investissement qui était déjà fait par le media print dans le domaine du vin. Aujourd’hui, le Groupe Le Figaro se sépare du directeur de ce Pôle sans a priori lui prévoir de remplaçant.



L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération ! | Mentions Légales